Rhinoplastie

Le nez est la partie la plus centrale du visage. Voilà pourquoi un nez imparfait dérange souvent les patients. La demande en rhinoplasties est assez grande et vise souvent une correction esthétique et fonctionnelle, comme une sinusite ou des problèmes de respiration nasale.

Lors d’un problème respiratoire nasal, la cause doit être traitée. Le cartilage nasal trop grand doit être rétréci ou retiré. Une déviation de la cloison doit être redressée.

Les problèmes fonctionnels doivent donc être systématiquement solutionnés grâce à des rectifications aux voies nasales et non pas au nez lui-même. Le nez joue un rôle limité dans la perméabilité des voies nasales. D’où le peu d’influence des corrections fonctionnelles sur l’apparence du nez. Pour ce type d’intervention, un remboursement peut être demandé au préalable au médecin-conseil de votre mutuelle.
 
Lors d’un problème esthétique comme un nez trop large, une bosse sur le dessus du nez ou une pointe de nez tombante par exemple, l’intervention vise à ajuster la forme apparente. La respiration n’est donc en principe pas influencée. Lors d’une correction du pont du nez, les cartilages du nez doivent être repositionnés. Cette opération n’est pas douloureuse mais nécessite un plâtre d’immobilisation et provoque des gonflements et ecchymoses juste après l’intervention. Ces ecchymoses disparaissent étonnamment vite et diminuent déjà fortement après une semaine.
 
Les patients ont souvent du mal à s’imaginer à quoi leur futur nez ressemblera. C’est pour cette raison que le chirurgien effectuera une simulation 3D par ordinateur. Il définira avec vous les buts de l’intervention, prendra quelques photos sous différents angles afin de simuler votre nouveau nez à l’ordinateur. Il existe des proportions idéales pour un nez. Lors d’une correction, l’objectif est de se rapprocher de ces proportions. Une simulation par ordinateur ne donne aucune garantie de résultat mais vous permet d’imaginer en termes clairs le résultat souhaité. Il est possible de détailler les différentes options lors de la simulation. Ces photos sont aussi utilisées pour mesurer quelques valeurs qui seront très utiles lors de l’opération. Ces simulations ne sont jamais imprimées ou données au patient pour éviter que celui-ci ne les utilise ou les interprète comme obligation de résultat. Lors d’une rhinoplastie, la cicatrisation est de grande importance pour le résultat final. Le nez change de manière signifiante pendant les premières semaines  après l’intervention et ce, jusqu’à quelques mois. Le résultat final n’est visible qu’après guérison totale.
 
Chez Mediclinic, on vise avant tout un résultat naturel. Une rhinoplastie doit respecter l’anatomie normale du patient. Un nez en trompette trop prononcé ou un nez trop fin trahissent souvent une rhinoplastie. Ces détails sont d’ailleurs illustrés et discutés lors de la simulation.
 
On distingue deux types de rhinoplasties :

  • La rhinoplastie fermée ne laisse aucune cicatrice à l’extérieur mais limite les possibilités de changer la pointe du nez. C’est la méthode « classique », que nous n’appliquons plus que rarement.
  • La rhinoplastie ouverte donne une bien meilleure vue sur la structure ostéo-cartilagineuse et permet de remodeler la pointe du nez de manière plus précise. Une petite incision est effectuée en-dessous du nez, sur le septum. Toutes les autres incisions se situent à l’intérieur, comme lors d’une chirurgie fermée. La petite cicatrice à la base du nez disparaît au bout de quelques semaines. Une rhinoplastie ouverte de la pointe du nez perturbe le drainage lymphatique, ce qui provoque un gonflement qui mettra plus de temps à disparaître. Ces petits inconvénients restent mineurs en comparaison avec les avantages que présente ce type de chirurgie, tant au niveau du contrôle que de la prédictibilité du résultat.

 
En pratique :
 
Douleur : Les rhinoplasties ne sont pas douloureuses. Les narines sont obstruées par des tampons et vous ne pouvez donc pas respirer par le nez, ce qui est gênant mais pas douloureux.

Convalescence : Les tampons sont retirés au bout d’un à trois jours. Les ecchymoses disparaissent au bout d’une semaine. Les sutures sont enlevées après 8 jours. L’attelle nasale reste en place pendant 2 semaines. Après, plus aucune trace de la rhinoplastie n’est visible et le nez apparait alors comme « normal ». Le résultat définitif n’est visible qu’après 9 mois.

Risques : Les risques sont très limités. L’attelle peut se détacher trop tôt. Des infections ou une mauvaise cicatrisation sont très rares.

Soins postopératoires : L’attelle nasale reste en place pendant 2 semaines. Aucun soin supplémentaire n’est nécessaire.

Prix


Petite rhinoplastie 3.000€
Grande rhinoplastie 4.000€

Partners Mediclinic